Accueil du site > Les commissions > Commission Technique > Manager VS Arbitre
Handball

Manager VS Arbitre

jeudi 3 avril 2014, par Bruno P

Pour faire suite à l’intervention sur le managérat lors de la formation animateur du comité départemental de la Sarthe le 23 février 2014 et comme je pense que nous n’avons pas aplani tous les griefs que nous (entraîneurs en formation ou formateurs) pourrions avoir envers les arbitres, jeunes ou moins jeunes, je souhaiterais préciser ma pensée.

Nous avons tous, moi le premier, des commentaires plus ou moins virulents à faire sur l’arbitrage et surtout sur l’arbitrage des jeunes. Je crois même être en mesure de trouver dans quasiment chaque club de la Sarthe un comportement typique commun au jeu et à l’arbitrage au sein de ce club, ce comportement typique n’étant pas celui véhiculé dans mon club. Le message que je souhaiterais faire passer, est le suivant :

Si nos jeunes arbitres débutants ou presque néophytes sont soi-disant aussi mauvais toutes les semaines, nous devons prendre conscience que nous, entraîneurs et managers, en sommes les premiers et presque uniques responsables.

En effet :
- Qui a appris à jouer à ces jeunes arbitres ? Nous, entraîneurs, pendant la semaine.
- Qui leur a fait découvrir les règles ? Nous, managers, durant le week-end.
- Qui nous a appris à jouer ? Nos propres entraîneurs.
- Qui nous a fait découvrir les règles ? Nos propres managers.

Ainsi nous perpétuons, au sein de nos propres clubs (il n’y a pas tant de mutations de joueurs ou entraîneurs que cela), certaines croyances que nous tenons pour vérité et il est bien connu que la vérité est chez nous, pas chez les autres. À tous ces reproches que nous aurions donc envie de formuler envers un club, correspond tout aussi naturellement son lot de reproches que ce club a envers le nôtre.

La formation d’entraîneur a mis en évidence que la plupart des personnes en formation n’ont jamais ouvert le code d’arbitrage. On en déduit logiquement que la très grande majorité des parents et accompagnateurs de nos équipes jeunes n’a pas davantage ouvert le code d’arbitrage.

Je pense donc que nous, entraîneurs et managers, devrions nous abstenir grandement de critiquer, en poussant des cris hauts et forts, les arbitres des clubs adverses ou de nos propres clubs car il peut arriver (assez souvent ?) qu’ils puissent avoir raison.

Et nous avons tant et tant de problèmes à régler dans nos équipes : qualité des passes, gestion du duel tireur gardien, motricité spécifique, répartition en défense, intentions défensives …

Après avoir dit ce que l’on fait (ou devrait faire), le plus difficile est maintenant de faire ce que l’on dit.

Alain Guichet
ETD72

PS. Mon conseil de lecture pour l’été prochain : le code d’arbitrage,

 

Partenaires

| | Plan du site | Mentions légales | Agenda |